Le ventilateur est l'outil indispensable dans la culture indoor du cannabis

Les rôles du ventilateur, accessoire indispensable

Les serres ne permettent pas d'oxygéner suffisamment certaines cultures dont la culture de cannabis. L'idéal pour les végétaux poussant sous des lampes de croissance serait de minuter le temps de chauffe et le temps de pause. Des pics de chaleur fréquents et un manque de CO2 pourraient se traduire par une lenteur de croissance, de fortes odeurs et une qualité de produit médiocre.

Certains spécialistes utilisent des thermostats pour déclencher des ventilateurs lorsque la température désirée est atteinte. Mais, réguler le taux de CO2 n'est pas chose facile. Le coût du matériel est important : relais, commutateur, ventilateur, thermostat... Les éléments à coordonner sont nombreux. Pour exemple, deux minuteurs coûtent en moyenne 20$. Pourtant, plusieurs équipements branchés simultanément ont la capacité d'offrir un taux de CO2 satisfaisant et un temps de ventilation adapté pour une croissance progressive et continue.

Choisir un bon ventilateur est essentiel. Cet appareil a plusieurs fonctions : réduire la température, apporter de l'oxygène et limiter l'humidité sous la serre ou dans le bâtiment. Sans ventilateur, certaines maladies comme l'oïdium peuvent apparaître, notamment durant les derniers jours avant la récolte du cannabis. Les ventilateurs de bonne qualité s'achètent dans le commerce mais il est possible d'en récupérer dans certaines industries ou dans des ateliers de fabrication de composants électroniques.