Newsletter

La cannabis culture, extérieur ou intérieur?

l y a beaucoup à dire à ce sujet et il est certain que les deux méthodes ont leurs avantages. En extérieur, on peut réussir à caler trois récoltes entre le printemps et l’hiver. Bien sûr, vous restez à la merci du bon vouloir des dieux de la météo et n’êtes donc sûr de rien. Beaucoup de choses peuvent mal tourner et il est fort possible que vous ne finissiez à l’automne qu’avec quelques pauvres têtes maigrichonnes à récolter. Pas vraiment le rêve. L’avantage de la culture en extérieur est que cela ne vous coûte pour ainsi dire rien. Il suffit d’un lopin de terre ou d’un gros pot dans lequel vous pourrez mettre une graine de cannabis (http://www.high-supplies.com/fr/ ) à ou une bouture - morceau de branche coupée que l’on incite à produire des racines - qui une fois devenues buisson, vous offriront quelques centaines de grammes de têtes... si le temps le permet. La culture en extérieur donne au cultivateur novice une excellente occasion de se familiariser Cette plante est une Crystal Galore. Les fils blancs des pistils de cette plante sont en train de devenir marrons. Le temps de la récolte arrive à grands pas.

Des fleurs femelles avec le cannabis et ses besoins.

En extérieur, sa croissance commence début avril et se poursuit jusqu’à la mi-août. Cela vous laisse donc suffisamment de temps pour mettre une autre graine de cannabis à germer dans le cas où la précédente serait morte en début de saison.

En commençant par la culture en extérieur, vous acquerrez une expérience précieuse qui vous servira plus tard quand vous vous lancerez dans la culture en intérieur. En clair, le grand air est l’espace de culture idéal pour les cultivateurs débutants qui iront de surprise en surprise au gré des petits gestes qu’ils feront pour aider leurs plantes à s’épanouir. Si vous plantez vos petites chéries directement en pleine terre, il ne vous restera pas grand-chose d’autre à faire que de poser vos fesses dans l’herbe et d’attendre que les fleurs soient prêtes à être cueillies.

Dans le cas de la culture en intérieur, c’est à VOUS que revient le rôle de Mère Nature et vous êtes donc chargé de prendre en main tous les aspects de la croissance, aussi bien l’arrivée d’air frais et sa circulation que le taux d’humidité, et ainsi de suite.

La culture en intérieur est moins risquée que celle en extérieur dans la mesure où les plantes sont cachées. Dehors, les voisins curieux peuvent facilement repérer vos plantes et vous attirer toutes sortes de tracas.

En intérieur, vous pouvez obtenir jusqu’à quatre, cinq, voire six récoltes par an suivant la variété que vous cultivez. Vous n’êtes pas limité par les saisons et pouvez donc décider de lancer une plantation à n’importe quel moment qui vous convient indépendamment de la période de l’année. En intérieur, vous êtes complètement libre. Libre à vous aussi de cultiver n’importe quelle variété.

D’un autre côté, il faut accorder beaucoup plus d’attention aux plantes dans le cas d’une culture en intérieur. Cela représente un surcroît de travail - bien que la tâche soit à l’évidence plutôt agréable. Il vous faut aussi faire un investissement de départ afin d’acquérir le matériel de base. Vous devez jeter quotidiennement un œil à votre plantation et arroser les plantes aussi souvent que nécessaire à l’aide d’une solution nutritive. Il faut donc être conscient du fait que si vous optez pour la culture en intérieur, vous devez être prêt à y consacrer un peu de temps. N’allez pas vous imaginer qu’il vous suffira de déposer quelques graines dans un pot et de pointer le bout de votre nez quand bon vous semble car vous seriez vite déçu.

Cependant, étant donné qu’en intérieur, vous pouvez être maître des facteurs climatiques, vous serez libre d’œuvrer à votre guise en vue d’obtenir la récolte la plus abondante et la meilleure herbe. Vous pouvez exercer un contrôle sur la température en faisant tourner l’extracteur, sur l’hygrométrie en installant un humidificateur et sur la circulation d’air en disposant un ou plusieurs ventilateurs dans votre espace de culture. L’intérieur aussi bien que l’extérieur peut se solder par une herbe d’excellente qualité et en quantité. Il ne vous reste donc qu’à considérer vos possibilités et vos souhaits pour déterminer laquelle de ces options semblent convenir le mieux.